La petite histoire derrière la bannière

Bonjour, je suis Stéphanie Desmeules!
Je suis architecte paysagiste, j’ai une entreprise slow-design… Je refuse les projets “fast track” et les projets “glamour”. Je refuse les projets “cookie cutter” et ceux qui pourraient porter préjudice à l’environnement. Je suis une architecte paysagiste humanitaire et éco-responsable. J’accompagne mes clients dans la conception de paysages écologiques, biophiliques, comestibles et indigènes. Je base mes designs sur le fait qu’une connexion réussie avec la nature apporte un mieux-être psychologique, physique, émotif et social aux utilisateurs.
D’où vient mon entreprise, comment a germé cette idée? Je crois qu’elle a toujours été en moi mais ce sont les événements de la vie qui m’ont aidée à la catalyser!
Stéphanie-Space-Cadet-Desmeules
Avant même de savoir que ce métier existait, la petite Stéphanie de 7 ou 8 ans dessinait ad nauseam des plans d’aménagement pour la cours arrière du quadruplex familial situé dans le quartier Côte-de-Neiges à Montréal. J’avais décidé qu’une rivière serpenterait autour du vieux pommier et qu’un potager serait essentiel à côté du balcon. Évidemment aucune des boutures que j’avais insérées en terre n’avait survécue dans cet espacer sans soleil et dans une lourde terre argileuse et compacte! Mais à cette époque, j’étais plus occupée à sauver les vers de terre de la noyade, à faire des meetings avec le vent et les arbres et à rêvasser en regardant les nuages, qu’à me plonger dans les livres d’horticulture…
Stéphanie-carriériste-Desmeules
Après un parcours scolaire ennuyant au possible, je me suis frayée un chemin (pénible la plupart du temps) jusqu’à l’Université de Montréal en Architecture de Paysages. L’université fût une révélation; les cours m’ont enchantés! Mais la pratique en milieu professionnel, dans les bureaux de la métropole, m’a profondément déçue et marquée: compétition excessive entre employés et entre entreprises, heures supplémentaires non payées, bureaucratie, clients riches et self-centered. Je crois que je n’étais pas taillée pour être une employée fidèle et malléable.
Stéphanie-comblée-Desmeules
Heureusement, j’ai rencontré Aaron, lui aussi architecte paysagiste. Heureusement, nous sommes tombés en amour et avons voyagé de par le monde. Heureusement, ma vie allait prendre un tout autre tournant avec l’arrivée de 3 magnifiques petits monstres d’amour! J’ai laissé ma carrière d’architecte paysagiste derrière moi, l’ai suivi à la campagne et ai découvert le monde incroyable et fascinant de la parentalité, de l’autoconstruction, des éco-constructions, de la permaculture, des jardins auto-fertiles, de l’école à la maison, de l’herboristerie, de l’aromathérapie et de la nutrition! Chaque journée dans notre maison dans la forêt constituait un festin all-you-can-eat pour ma créativité, mon goût d’apprendre, ma joie de voir grandir mes enfants et de soutenir mon amoureux dans son entreprise (son rêve d’enfant).
Stéphanie-proche-aidante-Desmeules
La suite, plus tragique, a scellé un pacte avec moi-même: celui de croire en moi, de suivre mon instinct, de faire confiance à la vie. Un cancer s’est invité au creux de notre maison. Aaron a combattu et nous l’avons supporté dans toutes ses tentatives, à la maison, au sein de sa forêt bien aimée. Un an plus tard, jour pour jour, il nous a quitté, laissant un vide titanesque, qui semblait insurmontable. De plus, désormais, je ne pouvais plus être la maman à la maison que j’avais été; il me fallait supporter financièrement ma famille. Or il n’était pas question de revenir en arrière et de trouver un emploi dans un bureau en ville.
O v e r m y d e a d b o d y .
Stéphanie-back-on-her-feet-Desmeules
Aidée d’une coach pour les femmes en affaires “Ninja-style”, j’ai monté une entreprise qui me ressemble, qui porte haut et fort mes valeurs les plus profondes. Une entreprise qui parle de moi, de mon histoire, de mon empathie, de ma connectivité, de ma positivité, de ma résilience et de ma créativité. I was back on my feet.
Aujourd’hui, je suis Stéphanie Desmeules, architecte paysagiste, j’ai une entreprise qui connecte les gens à leur nature… Je suis une architecte paysagiste biophille…
“Ceci explique cela” comme dirait mon père… et le reste est de l’histoire…